bebe_mordu_par_tique

Parents fumeurs : des règles simples pour protéger bébé

La meilleure façon de protéger votre enfant (et vous-même), est d’arrêter de fumer. Il existe des aides médicales pour vous permettre d’atteindre vos objectifs, conçues pour vous délivrer la dose de nicotine dont vous avez besoin dans la journée sans avoir besoin de fumer. Malheureusement, tout le monde n’y arrive pas, et il est important de pouvoir proposer des alternatives aux parents. C’est ce que nous proposons de faire aujourd’hui, à travers différentes règles simples et faciles à mettre en place.

Pourquoi protéger bébé du tabac ?

cendrier

Les nouveau-nés sont particulièrement vulnérables à la fumée de votre cigarette car leur nez ne filtre pas encore les poussières et les particules correctement, de la même manière que leur peau ne joue pas encore bien son rôle de barrière protectrice.

De la même façon, les poumons n’ont pas encore fini de se développer et ne termineront leur croissance qu’à l’âge de 6 ans, ce qui les rend particulièrement sensibles aux plus de 4 000 substances chimiques dégagées par la fumée, qui ralentissent encore son développement.

Ainsi, si votre bébé est exposé à la fumée de votre cigarette, il sera plus sensible à de nombreuses pathologies : rhumes, asthme, infections des voies respiratoires comme la bronchite, otites… il est également plus exposé au risque de mort subite du nourrisson : le risque serait multiplié par 2.

Au niveau des chiffres, plus de 50 000 cas d’infections infantiles seraient imputables chaque année au tabagisme passif, dont parmi eux une vingtaine de décès. La fumée du tabac aggrave en effet les maladies respiratoires chroniques préexistantes graves comme la mucoviscidose.

Comment protéger bébé du tabac ?

bebe

La solution radicale pour protéger votre bébé reste d’arrêter de fumer. Voici cependant nos conseils pour limiter les risques chez votre enfant, de la cigarette électronique aux vêtements que l’on porte en passant par les habitudes du fumeur.

Commençons tout d’abord par une règle de base que tout le monde connaît : fumez à l’extérieur de votre logement, même si bébé n’est pas présent. En complément de cette règle de base, pensez à aérer souvent votre intérieur, à nettoyer régulièrement vos rideaux et à faire la poussière.

Pourquoi ? Car les substances toxiques du tabac vont se déposer à la surface des murs, du sol, des meubles, des rideaux et des objets de votre logement, et ce pendant longtemps. Or, votre bébé y est particulièrement sensible, surtout s’il ne sait pas encore marcher et qu’il porte tout à sa bouche.

Ensuite, il est important de ne pas prendre bébé dans ses bras et/ou lui faire des bisous juste après avoir fumé. Nous vous conseillons également d’investir dans un bain de bouche purifiant comme celui de Weleda à la myrrhe et d’utiliser un « t-shirt fumeur » quand vous sortez vous en griller une, à l’instar d’un haut de pyjama.

Pourquoi ? Chaque fois que vous fumez, les substances toxiques du tabac pénètrent vos cheveux et vos vêtements. Vous continuez en plus à inhaler ces substances plusieurs minutes après avoir éteint votre cigarette. Ainsi, si vous prenez bébé dans vos bras, il respirera ces produits dangereux.

Enfin, il existe la solution de la cigarette électronique. Selon de nombreuses études, le vapotage passif n’existe pas et est donc inoffensif : la cigarette électronique est exempte des plus de 90 substances toxiques que contient la fumée d’une cigarette normale (monoxyde de carbone, goudron…).

Cependant, la vapeur de l’e-cigarette contient bien de la nicotine, une substance qui certes n’est pas cancérigène mais qui reste un addictif et un excitant puissant, mauvais pour le bébé. Il vaut donc mieux faire son e-liquide soi-même sans nicotine, une solution permise par l’utilisation d’une cigarette électronique.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués (requis):

Back to Top