Pourquoi les enfants aiment jouer à la poupée ?

Depuis quelques mois votre enfant adore jouer à la poupée, il la câline, lui donne à manger, change sa couche, lui lit des histoires… C’est presque un parent accompli ! Derrière cette manie attendrissante se cachent des raisons importantes pour lesquelles votre enfant aime jouer à la poupée. Pour mieux comprendre, découvrez notre analyse.

Poupée : pourquoi est-ce un jouet si important pour un enfant ?

En jouant à la poupée, les enfants, filles comme garçons répètent les expériences de la vie quotidienne vécut en famille, avec leurs frères et sœurs, leurs parents, leur nounou ou leurs grands-parents. Dès tout petit, ils interagissent avec un doudou de naissance.

Pourquoi ? En reproduisant les mêmes gestes que leurs proches, ils les comprennent mieux intellectuellement et les intègrent émotionnellement. Il est donc plus évident à l’enfant d’interpréter les gestes de la vie quotidienne grâce au mimétisme. Les poupées sont donc de véritables outils d’apprentissage cognitif et émotionnel.

A quel âge s’intéressent-t’ils à la poupée ?

petite fille qui serre sa poupée dans ses bras

Source : Pexels

Le pédopsychiatre Stéphane Clerget affirme qu’à partir de 15 mois, un enfant, fille ou garçon, est prêt à jouer avec un poupon et à imiter ses proches en fonction de son développement personnel.

En effet dès que sa motricité le lui permet, les enfants commencent à reproduire ce qu’ils vivent :

  • donner le biberon,
  • le coucher,
  • l’embrasser,
  • lui donner la tétine et le doudou,
  • promener le poupon en poussette etc.

Ils perçoivent la poupée comme un représentant, un alter-ego de leur petite personne et agissent ainsi en miroir avec les personnes qui s’occupent de lui tous les jours.

Poupée : le mode de jeu change avec l’entrée à l’école

C’est seulement à partir de 3 ou 4 ans, que les poupées peuvent représenter quelqu’un d’autre que leur propre personne. Cette période coïncide avec l’entrée en école maternelle, ainsi dans l’imaginaire de l’enfant, la poupée peut être la maîtresse ou alors une copine de classe.

À cet âge, l’enfant expérimente et teste à travers les poupées les relations sociales, les enfants reproduisent ce qu’ils connaissent tout en développant leur imaginaire. C’est pour cette raison que l’on voit certaines poupées jetées violemment par terre par exemple. Ce comportement ne signifie pas pour autant que l’enfant est traité de la sorte à la maison, c’est son imaginaire qui travaille et prend le relai.

Une implication du père plus importante ouvre le champ des possibles

Les pères ont une place beaucoup plus importante dans le quotidien avec les enfants depuis ces dernières années. Cette modification des comportements donne aux enfants, garçon comme fille, la possibilité d’observer qu’il y a de multiples façons d’être une fille et un garçon, qu’aucun des deux sexes n’est cantonné et conditionné à réaliser des tâches du quotidien lui incombant automatiquement.

petite fille qui fait un bisou sur le front de sa poupée

Source : Corolle

Pour les plus grands, il existe des poupons interactifs qui parlent, imitent le bruit de succion et certaines font même pipi sur le pot, idéales pour accompagner son enfant dans cette étape importante…

À savoir : les poupées avec le « kit médecin » permet de désamorcer par le jeu certaines angoisses liées aux consultations médicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués (requis):

Back to Top